Actualités

Depuis le 1er novembre 2019, la loi Egalim recommande aux cantines scolaires de servir au moins un repas végétarien par semaine (imposé ou alternatif) et ce, dans les établissements publics comme privés.

OnlyFans est considéré à tort comme un Instagram du Porno, mais ce sobriquet ne reflète pas réellement la réalité économique et le fonctionnement de cette application, qui séduit tout particulièrement les jeunes femmes.

Qu’à cela ne tienne, Tinder enregistre tout de même le record mondial du nombre de swipes (3 millions) le dimanche 29 mars. L’appli, déjà bien ancrée dans le quotidien des jeunes générations (les utilisateurs de Tinder sont aujourd’hui majoritairement des 18-25 ans), s’apprête à redessiner leur routine de confinement.

La low-tech peut-elle, à terme, s’inscrire dans notre quotidien ? Est-elle aussi durable qu’on veut bien le penser ? Comment inscrire les principes de la low-tech dans un monde ou les high-tech priment et continuent de faire vibrer les consommateurs en quête de technologie dernier cri ?

Voilà ce qui semble obséder bon nombre de foyers français comme l’ont très bien compris la grande distribution et les enseignes discount en proposant des prix toujours plus bas pour concurrencer les autres commerces.

La consommation de produits locaux auprès de producteurs locaux a fait partie durant tout le confinement des habitudes des français. La crise du Covid-19 et le confinement ainsi que ses mesures gouvernementales restrictives ont en effet contraint les consommateurs à se tourner directement vers les petits commerces de leur secteur.

Produit indispensable de l’été, la crème solaire permet aux petits et grands de se protéger des rayons du soleil. On ne le répétera jamais assez : ne pas s’exposer sans écran, plus particulièrement lorsque le soleil est à son zénith.

Selon une étude réalisée par KantarWorldPanel pour l’office agricole FranceAgriMer, les produits laitiers et leur consommation affichent un bilan très différents selon les catégories de produit : ultra-frais, conditionnés, bio, etc.

Avec la crise sanitaire, les vacances estivales des français ne ressembleront à aucunes autres cette année. En effet, seulement 47% des Français partiront en congés selon une étude menée par l’IFOP pour Mastercard*. Quelles habitudes sont bouleversées cette année ? Comment les français vont-ils consommer leurs vacances cette année ?

S’il était une nécessité durant la quarantaine et est encore encouragé à l’heure actuelle, le télétravail a eu raison de la patience des millennials (Génération Y) selon une étude de l’entreprise Choose my Company. Sur plus de 10 000 participants interrogés, 65% se déclarent satisfait de leur nouveau mode de travail. Problème : 17% le rejettent, et parmi eux, une grande majorité de millennials.

Afficher plus